Les adultes et les enfants sourds peuvent avoir divers degrés de déficience auditive. Quels sont ces troubles ? Comment choisir la meilleure prothèse auditive dans ce cas là ?

Quand faut-il utiliser une prothèse auditive ?

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles l’emploi des prothèses auditives est plus que primordial :

  • Les sons forts peuvent apporter un inconfort physique (observé chez certains patients) ;
  • Lorsque la perception des sons aigus est altérée ;
  • Lors de l’incapacité de distinguer 2 sons différents par fréquence, durée ou hauteur ;
  • Et enfin lorsque l’audition binaurale est altérée.

D’autres cas de figures peuvent s’ajouter à la liste, comme la difficulté à déterminer la source du son ou la difficulté à comprendre la parole dans le bruit, difficulté à comprendre la parole lorsqu’on parle avec plusieurs locuteurs en même temps, dans des pièces.

Les meilleures prothèses auditives 

Les prothèses auditives sont classées en différentes catégories, nous citons :

Les prothèses auditives analogiques 

Dans de tels appareils, tous les sons sont convertis en signaux électriques et amplifiés. Ce sont quelques-unes des prothèses auditives les plus simples qui existent. Un tel appareil n’a pas les fonctions de suppression du bruit ambiant, de la directivité des microphones et autres. L’ensemble du spectre des sons de ce type de prothèses auditives est amplifié de la même manière, quelle que soit la nature de la perte auditive d’un patient particulier. Cela est réglable avec des régulateurs électromécaniques et commandes.

meilleure prothese auditive

Les prothèses auditives numériques 

Les prothèses auditives numériques produisent un traitement numérique du signal amplifié. Le réglage de tels appareils est effectué sur un ordinateur en programmant les paramètres nécessaires. À l’heure actuelle, ce type d’appareils auditifs est le plus répandu. Cela est dû à sa large gamme d’options pour le patient et l’installateur, telles que la haute qualité de la parole transmise grâce aux systèmes de réduction du bruit, l’extraction de la parole et l’amplification de celle-ci, la disponibilité des réglages automatiques en fonction de la situation.

Les prothèses auditives BTE

Les appareils auditifs BTE sont le type de prothèses auditives le plus courant. Les pièces principales sont logées dans un boîtier en plastique et placées derrière l’oreille. Il y a des régulateurs sur le corps de l’appareil, il est possible de coupler avec des télécommandes. Les contours d’oreille peuvent être miniaturisés ou en micro-options. Les crochets d’oreille sont faciles à utiliser, fiables, et avec un entretien minutieux, ils peuvent être maintenus pour une longue durée. Dans ce segment, il existe une grande variété de modèles conçus pour différentes pertes auditives, y compris celles qui sont très profondes, ça convient à toutes les catégories, les enfants et les personnes âgées.

Prothèses auditives avec récepteurs distants RIC

L’une des principales caractéristiques des prothèses auditives avec un récepteur à distance est qu’une des parties de l’appareil est retirée du corps et placée dans le conduit auditif.

L’un des avantages d’un tel appareil est sa qualité esthétique, il est qualifié comme étant le plus discret de tous les modèles de contour d’oreille. Deuxièmement, vous pouvez modifier la puissance de l’aide auditive en remplaçant une seule pièce.

Le choix d’un appareil auditif est capable de changer la vie de toute personne dans le besoin de ce dispositif. Il s’agit alors d’un choix crucial, mais à la fois très délicat.

C’est pour cette raison ainsi que beaucoup d’autres qu’il est important de prêter attention à plusieurs critères. Découvrez-les dans ce qui suit !

Quels critères pour mieux choisir son appareil auditif ?

Comment choisir un appareil auditif est une question que tout le monde s’est posé au moins une fois. Plusieurs réponses existent à cette interrogation, c’est pourquoi il est nécessaire de faire attention à de nombreux critères pour arriver à trouver le produit le mieux adapté aux besoins de chacun.

Parmi ces critères, il est possible de citer :

  • Le type de perte auditive ;
  • Le style et l’hygiène de vie ;
  • Les tarifs ;
  • Les besoins à couvrir ;
  • Les différentes fonctionnalités.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, un appareil auditif ne peut pas correspondre à toute personne malentendante. En effet, alors que certains modèles peuvent combler un individu, ils ne peuvent pas répondre présents pour tous.

Parce que chaque cas est différent de l’autre, il est absolument crucial de se poser les bonnes questions avant de jeter son dévolu sur un dispositif en particulier. Il ne faut pas non plus oublier de vérifier les prix qui doivent correspondre au budget fixé par chacun.

Laissez un commentaire