En France, on peut s'attendre à ce qu'il y ait une certaine différence des tarifs de consultation et de prestations selon les types et médecins praticiens disponibles, mais aussi par rapport aux régions et zones géographiques d'exercice.

En sachant que l'assurance maladie (obligatoire pour tous les salariés français) ne couvre pas la totalité des frais médicaux de ces bénéficiaires, ces derniers ont souvent recours aux mutuelles santé (facultatives) pour couvrir le reste des dépenses, mais voilà, certains praticiens (notamment les chirurgiens) dépassent les limites d'honoraires fixées par ces organismes, on peut alors se demander si ces interventions sont remboursables ? et quelle est la solution dans ces cas là ? C'est ce que l'on va tenter de vous expliquer dans la suite de cet article.

Généralités sur les dépassements d'honoraires chez les chirurgiens : 

Avoir recours à un chirurgien ainsi qu'à une intervention chirurgicale en France ne peut se faire que dans deux établissements spécifiques :

  • Les établissements publics (hôpitaux),
  • les établissements privés (cliniques).

Tandis que les dépassements d'honoraires dans les hôpitaux publics en France est une pratique complètement illégale et non autorisée, ce n'est pas le cas pour les établissements et cliniques privées.

En effet, vu la complexité, la technicité ainsi que le type de matériel nécessaire pour pratiquer une intervention chirurgicale, les chirurgiens du secteur privé affichent souvent des dépassements d'honoraires pouvant atteindre plusieurs centaines d'euros selon les régions ainsi que le type d'intervention chirurgicale.

remboursement depassement honoraire chirurgien mutuelle

Ci-dessous nous vous présentons la fourchette haute mais approximative des dépassements d'honoraires selon la spécialité ainsi que le type d'intervention chirurgicale : 

  • Entre 300 et 500 euros pour une opération de chirurgie dentaire,
  • entre 500 et 1000 euros pour une opération de chirurgie ophtalmique,
  • entre 1000 et 1500 euros pour une opération de méniscectomie,
  • entre 1000 et 2000 euros pour des opération de chirurgies thyroïdes et de vésicule biliaire,
  • Plus de 3000 euros pour les opérations chirurgicales du genou ou de la hanche (pose de prothèses).

Attention, nous tenons à vous rappeler que les fourchettes de prix présentées ci-dessus sont approximatives et dépendent de plusieurs autres facteurs (voir plus haut dans cet article).

Le remboursement des dépassements d'honoraires des chirurgiens par une mutuelle : 

Comme cité plus haut dans cet article, nous vous conseillons de souscrire une mutuelle santé afin d'optimiser le remboursement de vos différents frais médicaux, et en l'occurrence, pour couvrir les potentiels dépassements d'honoraires pratiqués par certains chirurgiens car l'assurance maladie ne couvre qu'une partie des frais, le reste reste automatiquement à votre charge.

Afin de vous aider à trouver la meilleure offre de mutuelle santé qui accepte de vous prendre en charge mais aussi qui accepte de couvrir même les dépassements d'honoraires pratiqués par certains chirurgiens, nous vous conseillons certes de faire le point sur vos besoins médicaux au préalable mais pas que : 

  • Utilisez les comparateurs en ligne spécialisés pour dénicher les meilleures offres en prenant en considération vos propres critères de recherche,
  • renseignez-vous sur les garanties ainsi que les exclusions de prise en charges,
  • la somme totale des cotisations,
  • les délais ainsi que les niveaux de remboursement, etc.

En faisant de bonnes recherches de manière approfondie, vous pourrez trouver les meilleures offres de mutuelles santé en France, et surtout, des mutuelles qui acceptent de prendre en charge les dépassements d'honoraires que peuvent pratiquer les chirurgiens.

Laissez un commentaire